212-Tablette Graphique

Bonjour bonjour!

 

Aujourd’hui, après de longs mois sans aucune note, je fais un article et non une bd ici (sinon on en aurait eu pour 50 pages et deux tomes de BD. Donc désolée d’avance ça va être trèèèèès long à lire!

On me demande souvent le matos que j’utilise, ceux qui sont un peu plus dans le domaine ont tendance à poser des questions un peu plus techniques, mais dans l’ensemble ça tourne souvent autour du sujet: « quelle tablette graphique choisir » ?

On va essayer de répartir ça en plusieurs questions.
Évidemment, je n’ai pas la prétention de tout savoir, cet article est purement subjectif et basé sur mon ressenti personnel. Donc aucune offense aux défenseurs d’autres marques que je ne connaitrais pas ou à l’armée des pro-wacom qui supportent rarement qu’on critique trop la marque :p.

Pour ceux qui connaissent déjà ce domaine et veulent juste une review de la xp-pen artist 22e vs wacom cintiq 12wx vs Huion GT 220, allez directement à la fin du billet :)


C koa une tablet Grafik?

Non je me moque gentiment ne partez pas! Évidemment que vous avez droit de ne pas savoir ce que c’est (et que vous disposez d’un Bescherelle chez vous). Ma définition n’est pas forcement la meilleure du monde mais je dirais que c’est un périphérique (un truc que tu branche sur ton ordi) qui permet de dessiner avec un stylet, comme si tu étais sur un papier sauf que ça s’affiche sur ton écran. Accessoirement si tu es une grosse feignasse comme moi, tu peux aussi t’en servir comme d’une souris.

Avec ou sans écran?

Tel le choix cornélien de Salamèche ou Carapuce (désolée petit Bulbizarre, tu n’as jamais été dans mon keur 😥 love sur toi quand même), tout acheteur de tablette doit faire face à ce tout premier choix.
Dois-je partir sur une tablette sans écran (donc on dessine sans regarder sa main, mais son écran) ou dois-je partir sur une tablette avec écran? (on dessine directement sur l’écran donc on voit sa main comme sur du papier).

Avec juste cette description vous me direz « bah c’est complètement con, autant prendre avec écran c’est mieux! », oui en effet jeune padawan, cependant avec écran, les tablettes coutent souvent un rein et deux bras. Pour dessiner du coup après c’est plus très pratique sans mains.< Du coup pour expliquer ce choix, j'aurais tendance à te dire: si tu es en train de lire ceci, c'est sûrement que tu débutes en dessin digital, si ça se trouve ça ne te plaira même pas, pourquoi investir 300€ dans une tablette qui restera au placard? Ou alors t'es juste un étudiant fauché qui croit que je vais te filer des super astuces pour avoir des tablettes pas chères, spoiler: nope nope nope :D. Pour 50€ tu as les entrées de gamme chez Wacom (c koa Wacom? Je reviendrai dessus plus tard), ne vaut-il mieux pas tester sur un modèle pas trop cher avant, et une fois tes armes faites et que tu es sûr de rentabiliser ta tablette en dessinant beaucoup, passer à la gamme au dessus? "Oui mé ta di cé mieu avek ecran!", non, pour le moment je n'ai exposé que la manière dont on dessine avec chaque type de tablette. Pour débuter, sans écran est amplement suffisant, c'est une gymnastique à prendre en main (ohohoh) au tout début, mais on s'adapte très très vite au fait de devoir regarder l'écran et non sa main. Vous regardez votre main quand vous bougez la souris? Non? C'est pareil avec une tablette!

De plus il faut également prendre en compte la place d’une tablette à écran, c’est très gourmand niveau câbles et avec le pied pour la maintenir debout, il vaut mieux avoir un bureau un peu profond.
A l’inverse, l’un des gros avantage de la tablette sans écran, est le fait que non seulement elle prend moins de place, mais en plus elle est facilement transportable, et ce sans stress de péter l’écran en cours de route.

 

Avec écran Sans écran
Confort de dessin +++ +
Espace nécessaire + +++
Poids +++
Le gros de l’article étant consacré aux tablettes à écran, Je conseillerai aux débutants qui restent sur de la tablette sans écran de partir sur la marque Wacom, après avoir testé plusieurs tablettes, ça reste les meilleurs dans les sans écrans à mes yeux.
Personnellement j’ai débuté avec la Bamboo S, qui malheureusement n’existe plus, mais sa petite soeur Bamboo Pen & touch, bien que plus chère, est tout aussi performante.
Pour des budgets un peu plus élevés, le top est de partir sur une  Intuos (S ou M en fonction de ce que vous préférez, moi je préfère M) qui a des boutons en plus et est vraiment une bonne tablette, avec un bon rapport qualité/prix.

 

 

 

Photo
Bamboo pen & touch (photo materiel.net)

 

 

 

Photo
Intuos Pro Medium (Photo materiel.net)

 

 


Je veux un écran!

Donc soit tu ne m’as pas écouté, soit tu es riche, soit tu n’es absolument pas un débutant. Bienvenue à toi! Plus sérieusement, je suis également adepte d’avec écran mais ça n’a pas toujours été le cas, j’ai toujours dit « nan mais c’est pour les bobos qui se la pètent! Moi je suis une punk, sans écran à la vie à la mort! », et pourtant, la première fois que j’ai eu l’occasion d’en utiliser une avec écran j’ai eu l’impression de changer de siècle. C’est un confort certain par rapport à une tablette sans écran, et ne me déplaçant pas beaucoup, je n’avais pas grand intérêt à l’avantage du transport.

Le choix d’une tablette avec écran est toujours un casse-tête sans nom, il faut prendre en compte: la place chez soi, si tu veux des boutons ou non, la qualité de l’écran, la taille de l’écran, la gestion du tilt (lorqu’on penche le stylet, certains logiciels peuvent gérer la rotation pour donner des effets au trait), stylet actif ou non, type de branchement, et surtout: PRIX.

Oui  une tablette à écran c’est CHER. Jusqu’à récemment nous n’avions pas beaucoup d’alternatives au sacro-saint groupe Wacom, leader mondial des tablettes. Robuste, efficace, sûr, et surtout qui a longtemps eu le monopole sur les tablettes à écran.

Mais ne sautons pas d’étapes, commençons point par point, comment choisir sa tablette?

L’écran 
Quelle taille? En général les écrans ont tendance à se baser sur des formats proches du A6-A5-A4, etc… C’est plus vrai pour les tablettes sans écrans, celles avec écrans sont des formats un peu plus bâtards. 
Pour ma part, ma première tablette avec écran avait une taille de 12″ (26,57cm*14.94cm) donc plus petit que du A4). Pour débuter c’est amplement suffisant, mais je me suis vite sentie à l’étroit (rien que pour manga studio, je n’arrivais même pas à entrer tous les outils dans la page, et je ne parle pas de Krita…) donc la surface réelle de dessin, à moins d’avoir un autre écran sur lequel placer les outils, est facilement réduite du tier de l’écran, donc on part de A4 pour se retrouver facilement avec du A6. 

Il faut donc bien prendre en compte les outils que vous utilisez pour dessiner sur ordinateur: Krita, Photoshop, Paintool sai, Mypaint, Manga Studio, etc. Sont-ils gourmands en place? Non? Une 12″ ou 13″ vous conviendra alors sûrement! Oui? Pensez à investir dans plus grand.
Un autre indice sur quelle taille d’écran vous conviendrait le mieux, c’est également sur quelle taille de feuille vous dessinez? Si vous n’avez pas l’habitude de dessiner sur un format supérieur à A4, il vous faudra un petit temps d’adaptation pour une grande tablette qui va vous forcer à bouger votre bras et non votre poignet (moi qui avait des soucis de poignets, ça m’a soulagé de passer à ce mode de dessin).

Si vous avez la chance d’avoir des amis avec tablette graphique, ou un magasin qui en propose à l’essai, n’hésitez pas à leur demander de faire un test pour mieux vous rendre compte de la taille et des mouvements que vous devrez faire dessus!

Bon maintenant qu’on a une idée de la taille de l’écran, on veut la qualité!
Et oui! Grand écran ne veut pas forcement dire bonne qualité d’écran (sa résolution). Il faut faire attention aux arnaques et privilégier les écrans avec appellation « HD » si vous ne voulez pas vous retrouver avec une bouillie de pixels. 
Je ne vais pas me lancer dans un cours sur la résolution des écrans, sinon on va finir avec une note de blog digne d’un roman de Zola, je vous invite à cliquer sur ce lien qui explique très bien comment choisir la résolution d’un écran: cours-informatique-gratuit.fr/cours/ecrans-resolution-pixels/

Le niveau de pression
Il est très important de faire également attention au niveau de pression, c’est ce qui fait une bonne différence entre les tablettes de basse qualité et celles qui valent le coup. 
Alors qu’est-ce qu’un niveau de pression? Lorsque vous prenez un stylo bic, si vous appuyez fort vous aurez un trait plus prononcé, si vous appuyez moins vous aurez un trait peu visible. C’est exactement pareil sur tablette, plus une tablette gère de niveaux de pression, plus vous pourrez avoir de nuances dans les traits.
Les tablettes « entrées de gamme » ont en général 512 niveaux de pression, c’est un strict minimum à mes yeux, si jamais la marque qui vous fait de l’œil a moins de niveaux: fuyez, vous n’arriverez à rien avec.
De même je dis GRAND minimum, c’est très bien pour débuter, mais lorsqu’on prends du galon, il vaut mieux se rabattre sur du 1024 niveaux de pression, ou le must: 2048 niveaux de pression (sans dire de bêtises, il me semble qu’actuellement je n’ai pas encore vu de tablette en gérant plus, si vous en connaissez, n’hésitez pas à me corriger en commentaire).

stylet Wacom

Le stylet 
Bon déjà c’est quoi un stylet? C’est vrai que je suis arrivée jusque là et je n’en ai pas parlé, mais vous êtes des gens intelligents (forcement je n’ai aucun lecteur con, c’est mathématique) donc on va passer vite dessus: c’est une sorte de stylo que vous utilisez pour dessiner sur votre tablette.
Voilà, c’était facile non?

 

Il n’y a pas grand chose à dire sur le stylet, Wacom propose des embouts très kikoo à effets pinceau, bon soit ok pourquoi pas. Moi j’ai toujours eu des stylets « normaux » et ça me suffit amplement.
Il faut plutôt prendre en compte: évitez les stylets attachés, c’est vraiment peu pratique et on perd en liberté de mouvement. De même fuyez les stylets à pile, maintenant les tablettes intègrent un système de recharge usb qui est beaucoup plus économique.
Certains stylets ont un petit bonus de boutons en plus (notamment à l’arrière du stylet), pour ma part 2 boutons programmables sur le côté ça me parait amplement suffisant.


Les boutons programmables
Lorsque j’ai débuté le dessin digital, la question des boutons inclus sur les tablettes était un peu plus obscure. C’était plus du kikoo en plus pour les gens avec assez d’argent pour se le permettre.
La taille et le poids des tablettes a entre temps augmenté et c’est devenu une vraie question à prendre en compte dans l’achat. Par exemple mon actuelle tablette doit peser dans les 7kg, c’est trop lourd pour la mettre sur mes genoux et utiliser mon clavier pour les raccourcis, les boutons programmables sont donc nécessaires à mes yeux afin de ne pas me contorsionner pour atteindre mon clavier. Évidemment il est toujours possible de prendre un keypad en plus de sa tablette, mais pour ma part je préfère quand même les boutons programmables directement intégrés.
Ce problème est moins flagrant sur les tablettes plus petites (une 12″ peut aisément se passer de boutons programmables par exemple). 

 

Compatibilité avec l’OS
Et oui attention! Certaines marques ne sont pas copines avec Linux! En général on se base sur le fait que la majorité des logiciels de dessin sont sur Windaub et Mac, du coup certaines tablettes ont un peu de mal avec Linux. Donc si jamais vous êtes sur cet OS: méfiance! Renseignez vous bien avant sur les pilotes disponibles.
De même, certaines tablettes bas de gamme ne sont pas compatibles avec des logiciels un peu plus obscurs que le très connu Photoshop, donc n’hésitez pas à vérifier que la tablette est compatible avec votre logiciel de dessin favori. 

Les câbles
La bête noire des tablettes: le câblage! Gourmand en place, vite sac de nœud, pour peu qu’il y ait en plus besoin d’un adaptateur supplémentaire pour faire le lien pc/tablette… Faites donc attention à l’emplacement des câblages sur la tablette. Sur les premières générations de Huion, par exemple, les branchements se trouvent en dessous de la tablette, c’est vite très compliqué à brancher, à manipuler et ensuite on se retrouve avec des câbles tordus, c’est pas le top. De même vérifiez que votre pc/carte graphique, a des entrées compatibles avec la tablette que vous choisissez, histoire de ne pas vous retrouver comme un con devant votre pc en découvrant que vous n’avez pas de port HDMI sur votre pc… 


AAAARGH JE M’EN TAPE! JE VEUX UN NOM DE MARQUE!

Oui oui jeune padawan, j’y arrive! Il était nécessaire de faire une introduction au choix de la tablette si tu ne veux pas être complétement perdu dans le choix des marques!

 

Comme dit un peu plus haut, le grand manitou de la tablette reste Wacom. Reconnu chez les professionnels, c’est le must have. CEPENDANT bah moi je suis pas d’accord tralalala.
C’est sûrement vrai pour la gamme professionnelle des Cintiq à 2000€, mais si on compare les gammes intermédiaires, Wacom se fait peu à peu rattraper par d’autres marques moins chères et qui n’ont pas grand chose à envier à la qualité de leurs tablettes. 

Je ne parlerai pas de toutes les marques, pasqu’il y en a un bon paquet, je ne vais évoquer que celles auxquelles j’ai eu l’occasion de toucher, j’ai cité XP-Pen et Huion

Huion est une marque chinoise, la qualité de leurs écrans n’a rien à envier à ceux des wacom auxquels j’ai eu l’occasion de toucher. Le seul bémol de leurs « vieilles » tablettes, c’est le manque de boutons programmables et les branchements mal placés sur la tablette. Sinon rien à redire sur le reste et la qualité est vraiment top. De plus , le soucis de placement des branchements et des boutons supplémentaire est en train d’être corrigé sur leurs derniers produits: que demande le peuple?
Mais on ne va pas se mentir: le gros plus c’est le prix.  En comparaison: une Wacom Cintiq 12WX (donc 12″) se trouve dans les 700€ (1000€ neuve), la Huion GT 220 (21.5″) est à 700€. La différence de prix est déjà flagrante pour un écran plus petit. Si on compare à taille d’écran égale avec la Wacom Cintiq 22HD on passe à 1400€. Si le dessin n’est pas votre métier et que vous ne voulez pas vendre vos enfants pour une tablette… Le choix est vite fait. 

Passons maintenant à XP-Pen, visiblement cette gamme de Tablettes est relativement récente et peu connue sur le marché Français. D’origine japonaise, la boite est maintenant aux USA.  Bon, honnêtement, c’est du Wacom like. J’ai l’impression d’avoir entre les mains une copie des produits Wacom. Mais on entend donc par là également une qualité qui n’a rien à envier à sa grande soeur. 
Pour ma part, mis à part l’inclinaison de la tablette qui pourrait être un peu mieux, je n’ai rien à redire sur cette marque. Il faut tout de même se méfier à l’achat et bien vérifier la mention « HD » dans les specs, des petits malins essayant de vendre sous appellation HD les bas de gamme de la marque dont les écrans ne sont pas tops. Donc faites très très attention si vous voulez acquérir un XP-Pen artist22HD  à ce qu’on ne vous vende pas à la place une XP-Pen artist 22 qui est de qualité très médiocre. 
On peut obtenir la XP-Pen artist 22e entre 700 et 800€  en fonction des revendeurs, donc même constat que pour la Huion en terme de rapport qualité/prix.
Le seul gros bémol de cette marque, c’est qu’elle est difficilement trouvable en France par rapport à la Huion



Review Cintiq 12wx, Huion GT 220, XP-Pen artist 22e

Et là ceux qui venaient juste pour ça sont au bord de s’ouvrir les veines, « aaaaah enfin c’est pas trop tôt! »
Donc oui si vous en êtes là c’est soit que vous êtes curieux, soit que vous dessinez déjà en digital et vous voulez une review des alternatives à Wacom car vous avez déjà vendu un rein pour acheter Photoshop (han comment ça vous l’avez eu « gratuitement » et pas le cs2, bande de coquinous!).

 

 

 

 

 

 

Photo
Photo Amazon

 

 

 

Photo
photo Amazon

 

 

 

 

 

 

​Wacom Cintiq 12wx

 

12″
1280*800px
1024 niveaux de pression
gère le tilt
​12 boutons programmables
USB/DVI/GVA
​stylet sans pile sans fil
​support stylet et mines
compatibilité Windows/Linux
​branchements via adaptateur
2kg

1000€

 

Huion GT 220

 

21.5″
1920*1080px
2048 niveaux de pression
ne gère pas le tilt
pas de bouton programmable
USB/VGA/HDMi
stylet sans pile/USB
support stylet et mines
compatibilité Windows/Linux
Branchements sur le dessous
5kg
un gant offert
630€

 

 

 

Photo
Photo Amazon

 

 

 

 

XP-Pen artist 22e

 

22″
1920*1080px
2048 niveaux de pression
gère le tilt ?
16 boutons programmables
USB/VGA/HDMI
stylet sans pile/USB
​support stylet et mines
compatibilité Windows/Mac
Branchements sur le côté
7kg
un gant offert
700€

 


​Voilà pour les specs générales de chaque produit, je ne connais pas la compatibilité Mac pour la Huion, je ne préfère donc pas m’avancer, de même je n’ai pas testé la XP-Pen sous Linux.
Les prix annoncés sont variables d’une boutique à une autre (notamment pour la 12WX qui est dure à trouver en neuve et peut donc facilement tomber à 600€ en occasion, et la artist 22E qui varie entre 700 et 800€ selon les promotions).

 

Évidemment il n’est pas très logique de comparer la 12WX aux deux autres, son format étant plus petit et la tablette étant plus vieille, mais je me cantonne ici aux tablettes que j’ai eu l’occasion d’avoir en main.
La Wacom Cintiq 12WX peut sembler attractive par son prix qui a fortement descendu, cependant il faut savoir que son écran est de nettement moins bonne qualité que ses consœurs et qu’elle nécessite un adaptateur pour les branchements PC/Tablette, ce qui prend énormément de place. Elle reste néanmoins une bonne tablette si on a pas peur de perdre une bonne heure en paramétrages colorimétriques.

La Huion et la XP-Pen se valent largement, la seule grande différence étant les boutons programmables. Pour le reste, la finition est très semblable, j’ai tendance à tout de même préférer le pied de la XP-Pen  plus fonctionnel que celui de la Huion . De même, les branchements sur le côté de la XP-Pen sont beaucoup moins gênants que ceux sur le dessous de la Huion.

Les deux tablettes sont très grandes, il faut donc de la place et un petit temps d’adaptation si vous n’avez pas l’habitude du 22″ (la différence avec le 21.5″ est vraiment minime), elles sont malheureusement également très encombrantes de ce fait. La prise en main se fait très facilement et elle sont vraiment agréables à utiliser, les 2048 niveaux de pression aidant. Il faut savoir que Huion et XP-Pen offrent également un gant, ce qui permet de faciliter la glisse de la main sans abimer l’écran. Ce n’est pas grand chose mais c’est le petit bonus qui fait toujours plaisir. Elles fournissent également toutes deux un stylet de rechange! Donc aucun risque de tomber en panne de stylet (ceux-ci étant rechargeables en usb). Leur autonomie est d’ailleurs très appréciable, par exemple je dois en être à un bon 24H de dessin sur la XP-Pen et je n’ai toujours pas besoin de recharger le stylet.

Un des autres petits avantages de la XP-Pen face à la Huion, c’est la pose de l’écran de protection qui est beaucoup plus pratique sur la première. Cependant Wacom reste maitre dans ce domaine.

Cependant, petit malus pour la XP-Pen qui est très très lumineuse et un peu dure à régler à ce niveau contrairement à la Huion qui fait moins mal aux yeux. Si vous avez les yeux sensibles, dirigez vous plus vers Huion

Petite déception pour la XP-Pen artist 22e  qui est annoncée comme pouvant gérer le tilt, cependant je n’ai toujours pas réussi à faire fonctionner l’option. Je relativise vu que de toute manière je n’ai pas usage de cette fonctionnalité, mais cela peut être gênant pour des personnes qui affectionnent particulièrement les effets de peinture. 

Ces comparatifs ont été effectués sur le logiciel Krita 3.1, il se peut donc qu’il y ait d’autres différences sur d’autres logiciels.


Des questions?!

J’espère avoir été assez complète dans cet article et que ça pourra en aider certains pour leurs choix. Si jamais vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire :). 

Photo
 

 

En bonus; mon deuxième dessin réalisé avec la XP-Pen, plus un exemple de planches réalisées avec la même tablette par ici: www.mangadraft.com/manga/2371-magical-university

20 réflexions au sujet de « 212-Tablette Graphique »

  1. Wah ! Tu as été très complète, merci.
    C’est cool d’avoir d’autres avis en français sur ces tablettes qui sont trop peu connues par ici.
    Déjà Huion on a du mal à trouver alors Xp Pen encore moins. C’est donc un plaisir de lire cette review sur ces deux tablettes là en particulier. Merci beaucooooup 🙂

    J'aime

    1. En effet, quand j’ai voulu acheter la xp-pen j’en ai vraiment chié à trouver des retours donc si ça peut aider des francophones c’est chouette, et Huion également est une bonne marque donc aurait mérite a être plus connue 🙂

      J'aime

  2. Perso j’ai la One by Wacom et elle me va amplement ^^ du moins pour débuter ! Hormis ses quelques rares bugs (cela proviens sûrement du câble fourni qui est cheap) elle fait l’affaire ^^ Cet article est des plus complet ! Je ne connaissais pas XP-Pen, Huion oui car un ami en possède une ^^
    Merci pour cet article bien détaillé !

    J'aime

    1. Ravie si ça a pu aider 🙂
      En effet j’ai vu passer la One (qui n’est pas chère du tout) et j’ai l’impression que c’est un peu la nouvelle Bamboo d’entrée de gamme, si elle est aussi bien que celle que j’ai eu, elle m’a quand même tenu 5 ans \o/

      J'aime

      1. Oui elle remplace la Bamboo, pour l’instant elle me semble robuste, j’ai juste ajouter sur la surface active une protection (protection d’écran pour iPad, système-D powa) et ça glisse mieux, les mines se bouffent moins vite ^^ sinon RAS !

        J'aime

  3. Ca, c’est de la description ! Je me rappelle aussi de celle d’AD_e qui était plutôt complète.
    Ca donne plusieurs sons de cloche, c’est cool ! Pour ma part, je n’ai testé que deux fois une tablette écran, et elles étaient de la marque Wacom. La première, une Cintiq A4 (je ne saurais pas dire la marque exacte) que j’ai testé une poignée de secondes en mode « voleuse » parce qu’elle n’était pas à moi, donc pas vraiment d’avis, et l’autre, un truc qui était dispo en convention et qui faisait la taille d’une feuille A3. Là ouais, il fallait bien bouger les bras pour aller de ta fenêtre de calques à ton espace de travail. C’était épuisant ^^ Et en plus, le temps de latence entre le moment où tu posais le stylet sur l’écran et l’apparition du trait tournait autour d’une demi seconde (les lags infernaux, je pense que la machine d’exposition n’était pas assez puissante pour l’engin) Donc en résumé, j’ai peu d’expérience en la matière, et en plus mes deux seuls essais n’étaient pas concluants !
    Dans l’ensemble, et à cause de ces mésaventures, j’ai toujours apprécié les tablettes sans écran, et je connais quelques pros qui les utilisent, du coup je ne me suis pas trop posé de questions. (notamment l’Intuos pro Medium, ces boutons personnalisables me font rêver, je sais déjà ce que je veux paramétrer… Ctrl+z, Ctrl+y, espace, rotation de l’espace de travail, diminuer et augmenter taille de la brosse…)
    Mais s’il m’est donné l’occasion de vraiment en tester une, peut-être que je changerais d’avis, apparemment c’est beaucoup plus intuitif, d’après ce que je lis.
    Par contre, les degrés de pression, je ne m’y suis jamais penchée, tu m’apprends des trucs dis donc.
    Actuellement j’ai un truc un peu pourrave, une A6 dont le stylet a été désossé par ma chienne. Le circuit imprimé est à l’intérieur d’un morceau de stylo 4 couleurs et est retenu par du scotch. Et pourtant elle répond parfaitement en terme de pression et tout ça xD
    Mais j’avoue ça le fait pas trop.
    J’ai pas la place d’avoir un truc multicâbles. Si un jour j’ai un bel espace avec deux écrans, le genre de truc bien stylé, je crois que j’investirai dedans. En attendant, l’intuos pro M me paraît tout à fait convenable ^^

    J'aime

    1. Héhé justement c’est AD_e qui m’a proposé de faire une review de la XP-Pen vu qu’elle n’est pas très connue en France et que c’est dur de trouver des retours.
      En effet après comme je dis c’est vraiment une question de feeling avec la tablette, pour avoir testé la gamme des intuos pro, elles sont vraiment top niveau qualité. En effet les illustrateurs pro de mon entourage qui restent sur du sans écran sont souvent sur des intuos et en sont tout à fait satisfait.
      Et justement les degrés de pression sont importants sur la gamme des intuos, c’est en partie ça qui donne du confort d’utilisation.
      Pour ton stylet tu peux en racheter un x) c’est pas donné chez wacom mais on trouve facilement des promos sur Amazon :). Mais j’avoue que là je suis impressionnée que ton montage fonctionne, ça m’a l’air très expérimental XD.
      Et ouais le multicables c’est la grosse bête noire des tablettes à écran, après comme moi je m’en sert d’écran principal (21″ c’est grand) c’est moins gênant, mais avec du multi écran c’est vite le bordel x).

      J'aime

  4. Bonjour
    Très bien fait ton article sur les tablette ! Merci.
    Peux tu me dire si la Huion GT 220 et la XP-Pen artist 22e peuvent être utilisées par un gaucher. J’ai une petit XP Pen star 03 que j’aime beaucoup que permet cela. Il suffit de la retourner et de modifier un paramètre. Indispensable pour moi.
    A++

    J'aime

    1. Coucou!
      Oui la majorité des nouvelles tablettes sont conçues pour être réversibles pour gauchers 🙂 Pour la Huion il n’y a aucune manipulation vu qu’il n’y a pas de boutons programmables, il suffit juste de changer le stylet de main ;p
      Pour la XP-Pen artist 22e les boutons programmables se trouvent des deux côtés de l’écran donc adaptables qu’on soit droitier ou gaucher 😀

      J'aime

  5. salut PatateM,
    peux tu me dire laquelle entre la gt220 et la 22E est la plus précise au niveau du curseur, j’ai lu que la gt220 était améliorée avec la version 2 du driver ?? que le stylo de la huion etait pas top surtout niveau de la recharge?? je crois que la 22E n’est pas compatible linux ? ta tésté la huion sur linux ?
    merci pour tes avis
    Ben

    J'aime

    1. Coucou Ben,
      pour ma part je ne vois aucune différence niveau curseur, j’ai peut être testé avec les dernières versions de drivers mais c’est juste une question de réglages dès le début et sûrement d’OS 🙂 Mais honnêtement je n’ai eu avec ces deux tablettes aucun des soucis de précisions que j’ai pu avoir avec la wacom 12wx 🙂
      Le stylet de la Huion est exactement le même que celui de la XP-Pen (je recharge d’ailleurs mon stylet avec les câbles de la Huion vu que j’ai paumé ceux de la XP x) ) c’est un simple câble relié usb qui se branche sur le dessus du stylet.
      La recharge des stylets est très rapide (en général le temps d’aller manger et c’est chargé), j’ai du recharger les miens 2 fois depuis que j’ai la XP donc ils ont une super autonomie! Ils sont plus légers que les stylets Wacom, moi je préfère mais après c’est une question de goût ^^. En effet sur la finition ils sont un peu plus cheap, mais vu le prix franchement je les trouve plus que corrects et ils se prennent bien en main dans tous les cas.
      En effet il ne me semble pas que la 22E soit compatible Linux, à l’occasion il faudrait que je test sur ma VM.
      La Huion sur Linux c’est un rêve, elle est installée en 2min, tout fonctionne nickel voir mieux que sur Windows pour Krita. Donc à ce niveau là franchement zéro soucis de compatibilité.
      J’espère avoir pu répondre à tes interrogations :).

      J'aime

    2. « et niveau qualité d’image ?? grosse difference?? j’hesite vraiment entre les deux  »
      Je te rerépond ici vu que je n’ai que 2 niveaux d’imbrication de réponse 🙂
      Les deux sont en 1920*1080px donc exactement la même qualité d’image, d’ailleurs vu le rendu des deux tablettes je les soupçonne d’utiliser exactement le même écran 🙂
      Mon choix de la XP-Pen n’a été porté que par la présence de boutons programmables en plus et la localisation des câbles qui évite de les tordre :). Pour le reste en terme de qualité d’écran et d’utilisation les deux tablettes sont très semblables l’une de l’autre ^^ jusqu’à l’écran trop lumineux pour les deux.
      Visiblement mon conjoins qui utilise la Huion profite de Linux pour régler les soucis de luminosité via l’OS directement. Sur Windows je n’ai pas eu le courage de fouiller dans les paramètres pour ça x).

      J'aime

      1. ok merci pour tout , je suis bien embếté du coup , jsuis pas fan des prises en dessous si ca flingue et tire sur les câbles et les ports.et le problême c’est que je je suis sous Debian, je peux toujours me faire un disque ou une vb avec windows.je vien d’ecrire a huion qui pour leur prochaine mouture devrai améliorer le stillet, des boutons programmables en plus, mais je sais pas trop au niveau des câbles je vais leur demander 🙂 encore une fois merci pour tout 🙂

        J'aime

  6. Bonjour Patate Masquée
    Un grand merci pour ton job très complet, enfin un comparo explicite et bien construit.
    Après de longues hésitations, je crois que je vais finalement me lancer sur la Xp Pen, notamment pour les boutons et câblages…
    Encore merci à toi 😉

    J'aime

  7. Bonjour,
    Je voudrais acheter une tablette a ma fille de 15 ans.
    Comme je n’en ai jamais utilisée je me demande quelles sont les contraintes avec l’ordi?
    J’ai lu par ci par la qu’une tablette avec ecran ne necessitait pas d’ordi puissant? En effet j’ai l’intention de lui donner mon portable pas tres rapide.
    je me demandais aussi si sur une tablette avec ecran, l’utilisateur peut travailler et une autre personne utiliser le meme ordi pour une autre tache?
    Elle aime dessiner des mangas. Sur quelle tablette et quel logiciel elle pourrait debuter?
    Jim

    J'aime

    1. Désolée Jim, je répond 3 siècles plus tard je n’avais pas reçu la notification de message!
      Je suppose que maintenant c’est trop tard mais je répond tout de même au cas où quelqu’un d’autre aurait cette question 🙂
      Pour son âge et son niveau débutant, je te conseille de plutôt prendre une tablette sans écran de type Intuos de Wacom (j’ai débuté avec ça a peu près au même âge et c’était vraiment top pour se faire la main à petit prix), si tu veux rester du côté légal de la force il y a même des offres spéciales avec paintool sai inclus (j’ai eu de bons retours sur ce logiciel pour faire du manga, pour ma part j’utilise manga studio qui est un très bon logiciel -à la fin du billet il y a un lien pour voir mon manga si tu veux te faire une idée des rendus de tramages avec ce logiciel-)
      La tablette en elle même n’est pas gourmande en puissance (avec ou sans écran), le soucis se sont les logiciels de dessin. Par exemple mon ordinateur qui est récent avec une conf gameur peut parfois avoir du mal lorsque je travaille sur des très gros fichiers (600 dpi A4 destinés à l’impression). Donc peut importe la tablette c’est plutôt la puissance de l’ordi qui compte. Après pour des petits dessins (en ne dépassant pas le 300dpi par exmple) un ordinateur basique fera facilement le boulot 🙂
      Pour la fonctionnalité de double usage dont tu parle, non ce n’est pas possible. La tablette sans écran c’est simplement une souris. Avec écran c’est simplement un écran, rien de plus. Il me semble que la cintiq companion (au doux prix de 1400€) permet d’être nomade mais je ne suis pas sure qu’elle permette de faire fonctionner du multi programme en parallèle (surtout si l’ordinateur est de toute manière de faible capacité de base).
      En esperant avoir répondu à toutes tes questions ^^
      Patate

      J'aime

  8. Ben moi j’ai depuis environ 8 mois la Huion22HD, alors oui ça prend de la place et faut brancher le HDMI et aussi l’USB (sinon le tactile est pas reconnu), et bien sur l’alim en 12V (sinon pas d’affichage).
    Question qualité, pour le dessin je m’entraine sur papier. Par contre pour la 3D et le coloriage en direct, entre l’usage de la souris/patate et le direct sur écran, y’a pas photo.
    Comme j’ai un version test de Zbrush, la sculpture en direct (2,5D), ça le fait vraiment, et la version limitée (mais fonctionnelle) de Substance Painter pour la peinture directe sur modèle 3D ça vous change le travail.
    On a vraiment l’impression de bosser (presque) sur le modèle en vrai.
    Reste un léger décalage entre la pointe du stylet et le pointeur dans le logiciel, mais c’est du à l’épaisseur de la protection de l’écran, qui crée un décalage physique avec les capteurs de l’écran. Après un petit temps d’adaptation on y pense plus (meme sur les wacom y’a ce décalage, j’ai testé en boutique).
    Et oui, XP-Pen est difficile pour le SAV en France (et aussi en Suisse), alors qu’Huion est mieux implanté.
    Donc oui Huion est un bon choix, mais il faut aussi penser à installer les derniers drivers (https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwispOmy2InaAhWJ1hQKHXANCnUQFggqMAA&url=https%3A%2F%2Fwww.huiontablet.com%2Fsupport%2F&usg=AOvVaw2dr_ZWQ6yqGHHZDQRJFTQn), c’est très utile (voire indispensable parfois).
    Bonne continuation, reste le dernier jouet de Wacom : Mobile Studio 16, pour seulement 3200€, une broutille (ouch….), mais utilisable comme un portable, juste la taille d’écran un peu limite (15,6″). Si vous aimez les parcs, ou etes très mobiles, ça le fait. Et pas encore de vraie concurrence dans ce créneau.
    Salut à vous.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s